A l'heure des mariages

Publié le par Princesse Mentos

L'été, les mariages sont plus nombreux, il fait beau, les oiseaux chantent, on est d'humeur à célébrer l'amour. 

animation-enfants-mariage-fete-enfants.jpg

J'ai assisté à un mariage, mais pas du côté des invités mais du côté du travail, j'ai trouvé pour le week-end un extra lors d'un mariage. J'ai eu le temps de voir les mariés, les proches, les amis de ceux-ci, partager, danser, ... Un mariage, c'est pourtant beau comme évènement, mais ce n'a pas été mon ressenti malheureusement.

Et moi qui rêve d'un mariage de princesse, cela m'a quelque peu rebuté. Pourquoi ? Car les amis des mariés se pressaient tous pour les féliciter, devoir "faire le show" toute la soirée, être entourée une journée complète de monde, les discours, les jeux stupides, tout ça m'a fait peur. Je me suis faite la réflexion que je ne pourrais pas endurer ça. Le mariage n'est certes pas pour tout de suite, je vais d'abord finir mes études, économiser, ensuite je pourrais l'envisager. Mais on peut en rêver, et moi lorsque j'ai vu ça, le rêve a tourné au cauchemar. Pourtant j'aime mon homme, on est presque 24/24h ensemble, tout va pour le mieux, on en parle mais je me demande si je suis capable d'assumer ça. En tout cas je me le demandais car je suis passée au-dessus. 

Ce n'était pas une question de fidélité ou autre chose dans le genre. Non. Je sais que je peux et que je veux passer le reste de mon temps avec un seul homme sans sentir le besoin, le désir d'aller voir ailleurs. Je n'ai pas été élever dans un environnement ou je cotoyais des personnes divorcées. J'en connais peu, très peu. La fidélité, est réellement une valeur que l'on m'a inculqué. Etant d'origine polonaise et y ayant vécu une partie de ma vie, la fidélité a une signification forte dans le couple là-bas. Les polonais étant plus croyants que les français, le mariage a un réel sens ! Alors quand je vois tous ces couples qui divorcent ici ... ça me désole ... En France, un couple sur deux divorce ! ... En Pologne, le divorce est peu présent, même lorsqu'il y a des problèmes dans un couple, on les résout, ou on apprend à vivre avec. Ou alors on ne se marie pas à qn si on sait qu'on ne supportera pas les problèmes qui sont déjà présents. J'ai l'impression qu'en France, l'institution qu'est le mariage a perdu cette signification sacrée qu'elle avait, ce caractère solennel où l'on se promet fidélité, respect, soutien, ... On se marie plus parce qu'on veut une énorme fête où le temps d'une journée les époux sont les roi et reine, parce que étant petites, les filles en ont rêvé plus d'une fois. 

mariage.jpg

Et puis parfois, je me pose la question de la fidélité, avec tout ce que l'on voit aujourd'hui à la télé via les films, la téléréalité, les journaux, les livres, on est en droit de se poser la question de la fidélité. Est-ce qu'il me sera fidèle ? Sera-t-il capable de n'avoir envie que de moi toute sa vie ? Est-il prêt à assumer une relation sérieuse avec une seule personne et s'y tenir ? Mais, je pourrais me poser les questions à moi ... et pour ma part je réponds OUI. Mais j'ai peur de ses réponses, ou plutôt je connais ses réponses, je sais que c'est un OUI à toutes ces questions aussi, mais je me demandes si il ne se tromperait pas ... 

Lorsque je regardes Le destin de Lisa, le film The Last Kiss ( par exemple mais il y en a tellement d'autres ), l'adultère semble démocratisé... C'est moche, très moche ! Je n'aime pas l'idée que la tromperie soit autant démocratisée ! Je préfererais que l'adultère soit puni pénalement comme dans le temps ! 

Je ne crois qu'il faille s'engager dans cette institution si précieuse, que si on est pas sûr, si on a pas pris le temps de connaître l'autre, si on n'a pas vécu avec l'autre, si on accepte pas l'autre entièrement avec ses qualités et ses défauts.

Si je devais me marier, j'aimerais le faire sous les traditions polonaises (mon côté), tout en mariant les traditions françaises (le cpoté de mon pedigree pal). Je suis très attachée à mes origines, par conséquent il me tient très à coeur d'avoir un mariage où les traditions polonaises, la plupart en ce qui concerne le mariage, auront une place de maître à celui-ci. 

En Pologne, le mariage civil a même valeur que le mariage à l'église. 

La veille du mariage, les amis et la famille se réunissent pour décorer la salle de réception et la voiture des futurs mariés. Le jour du mariage, le marié se rend au domicile de sa promise où les parents donnent une derniière fois leur bénediction et leurs recommandations. Ensuite, tout le monde se rend à l'église. Sur la route, notamment dans les villages, il arrive que les habitants bloquent le passage au cortège et ne le laisse passer que si le cortège offre une bouteille de vodka ou des bonbons pour les enfants. Une fois le barage passé, tout le monde se rend à l'église pour échanger les "oui". A la sortie de l'église, les invités lancent des pièces de monnaie aux mariés qui doivent les ramasser; ancienne tradition ayant pour but de rendre prospère la future vie des époux. Il arrive que les mariés lachent des colombes symbolisant la fidélité, l'amour. Le nom que l'on donne à la salle de réception est : maison du mariage. Les invités sont acceuillis par les parents et les témoins. Avant d'entrée dans la salle, les invités doivent embrasser un bout de pain et boire un verre de vodka. Le verre terminé, celui-ci est cassé, ce qui est censé apporter bonheur au nouveau couple marié. Le mari doit porter sa femme pour passer la porte pour protéger la femme des démons, et non de mesurer la force du marié. Lorsque sonnent les 12 coups de midi, la mariée retire son voile et le lance aux célibataires, c'est le moment préféré des jeunes filles célibataires. Ensuite, le marié fait de même avec sa cravate. Les heureux élus trouveront l'amour dans l'année. En général, le lendemain il reste beaucoup de nourriture, donc pour ne rien gaspiller et surtout honorer les époux, une grande partie des invités reviennent et la fête est ainsi prolongée. 

 

 

Robe de mariée A-ligne aux bretelles avec traîne courte sur www.usinexpress.fr:

_mg_0592.jpg

Si je devais me marier c'est cette robe que je choisirais ! Les robes bustiers, c'est pas mal, mais avec mon physique et surtout ma poitrine non négligeable, je ne pense pouvoir me permettre une robe bustier, sans quoi après une ou deux danses, je me retrouverai à faire du topless. Et puis être sans arrpet à remonter sa robe lors de son mariage, à la mairie, à l'église, lors du repas, ... ce n'est vraiment pas glamour.

Je trouve celle-là parfaite, il du volume en bas, donc ça rappelle les robes de princesse, mais sans en faire trop, le volume reste raisonnable. Il y a de la broderie de couleur différente du blanc de la robe, ça tranche, ça rend la robe élégante sans faire cucu-la-praline comme les robes à broderies blanches. J'aime ce côté classe de la broderie. Et la traîne n'est pas longue ! :-) 

 

Coiffures pour mariée, témoin, invitée : 

21-Beaute-cheveux-coiffure-tendance-mariage-Alexande-de-BLO.jpg   

 

30-Beaute-cheveux-coiffure-tendance-mariage-Franck-Provost-.jpg

 

32-Beaute-cheveux-coiffure-tendance-mariage-Lucie-Saint-Cla.jpg

 

Les bagues de fiançailles : 

Mode-diaporama-accessoire-bijoux-mariage-alliance-akhah_gal.jpg   alliances AKHAH 

 

Mode-diaporama-accessoire-bijoux-mariage-alliance-mauboussi.jpg  alliances Mauboussin

 

 

Pour les invitées : 

Robes fleuries : 

Asos :

mod_article3713326_5-asos.jpg 

 

Showroom mode  :

robe-fleurie-chic-et-tendance-manches-bouffantes-showroom-m.jpg

 

 

Robes nude : 

Asos :

soldes_robes_de_mariage_boheme.jpg

 

Tequila Solo :

robe-courte-paloma-dentelle-marron-tequila-solo-423130423-1.jpg

Publié dans Mode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article