Il vaut mieux tard que jamais

Publié le par Princesse Mentos

"Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que l'on aurait pû être." George Eliot

 

634887-il-n-est-jamais-trop-tard-de-et-avec-637x0-2.jpg

 

Avec ma croquette, ce soir comme il ne faisait pas très beau, nous sommes allez voir "Il n'est jamais trop tard", le nouveau film de Tom Hanks. Cela fait bien deux semaines que j' avais l'intention de le voir, mais l'occasion ne s'est présentée que ce soir. 

Je vois déjà les têtes de plusieurs de mes copines à l'idée de voir à nouveau à l'écran Tom Hanks, et c'est vrai il lui faut reconnaître un certain charme, celui d'un homme droit, honnête, avec un côté enfant qui lui colle à la peau. Julia Roberts réapparait également, et même si elle a un visage atipyque avec une "bouche de pipeuse", je lui trouve aussi un charme indéniable. Tom Hanks adopte suite à son relooking dans le film un style qui lui va très bien, qui fait un peu dandy sur les bords, et c'est plutôt bien adapté à des hommes de son âge. En somme, bonne combinaison d'acteurs pour ce nouveau film signé T. Hanks!

 

Larry Crowne s'est fait licencié il y a peu du supermarché dans lequel il avait travaillé durant des années, car il n'avait pas fait d'études. Il prend alors la décision de commencer ses études afin d'espérer s'offrir de nouvelles perspectives de travail. A la faculté, il choisit 3 modules qu'il se fait choisir à vrai dire par le conseilller d'éducation de la fac. Il tombe sous le charme de sa professeur d'expression orale, Mme Tainot. Outrée par le niveau afligeant de ses élèves, et déçu de son mariage, elle est, elle aussi à un tournant de sa vie. Comme le dit le titre du film: il n'est jamais trop tard... pour une seconde chance.

 

Les critiques de la presse ne sont pas toutes très bonnes, mais il arrive que certains films ne plaisent pas à certains critiques, mais ils éveillent la sensibilité des spectateurs. C'est le cas pour ce film, une sympathique comédie romantique, à regarder entre copines, en amoureux, un jour de mauvais temps.

La bande son est vraiment très chouette, nous l'avons beaucoup aimé, en particulier la chanson du générique de fin: Calling America d'ELO. 

Nous avons particulièrement aimé le groupe de personnes qui se réunissaient pour faire des balades en vespa tels des motards. Ils avaient une façon d'être assez amusante avec leurs rites, leur façon de vivre. On a trouvé cela cool. 

il-n-est-jamais-trop-tard-larry-crowne-06-07-2011-01-07-201.jpg

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article